Résidence cinéma
« La Maison Bleue »


ÉDUCATION À L'IMAGE


Le Cinéma de Contis porte depuis toujours une grande attention à l’éducation à l’image et profite du Festival pour faire partager aux enfants et aux adolescents toute cette énergie et cette créativité spécifiques à cette manifestation.

Au programme :

Vendredi 22 juin
Plusieurs classes de collèges des Landes, accompagnées par le professeur Jean-Pierre Saint-Picq, viennent découvrir le long-métrage Islandais de Benedikt Erlingsson en avant-première : Woman at war. Ils rencontreront ensuite la délégation brésilienne de Cinema no interior et découvriront leurs films : La chaîne en argent et Personne peut arrêter mon cœur.


logo_mecs_comp.jpg
Samedi 23 juin à 14h30
Une séance spéciale regroupe trois courts-métrages du programme « Faire Son Cinéma en M.E.C.S. (Maisons d’Enfants à Caractère Social) » et les deux courts-métrages brésiliens de Cinema no interior.
D’un côté, « Faire Son Cinéma en M.E.C.S. » a pour vocation de réaliser des courts-métrages de fiction avec les enfants de structures M.E.C.S., en les initiant aux métiers du cinéma (écriture de scénario, prise de son, cadrage, réalisation, interprétation). De l’autre, Cinema no interior, porté par le réalisateur Marcos Carvalho, arpente des contrées éloignées pour éduquer les populations à l’image, tous âges confondus, au Brésil.
Cette séance, en présence de l’équipe de Douze Films, des enfants et encadrants M.E.C.S., ainsi que de la délégation brésilienne de Cinema no interior, sera l’occasion d’un échange d’expériences, de pratiques, de regards et de rires… toute la générosité de la diversité culturelle !
Lundi 25 juin à 9h30 et 14h
300 enfants du collège Jacques Prévert de Mimizan, accompagnés par leurs professeures Estelle Rober et Françoise Khakoulia, viennent découvrir un programme de courts-métrages européens (en version originale sous-titrée).
La projection est suivie d’une rencontre avec un ou plusieurs réalisateurs. Ensemble, ils analyseront les films, les raconteront, les exploreront, pour enfin remettre le prix du jury jeune public. Ils ont d’ailleurs aussi créé un trophée à remettre à l’heureux lauréat. Et comme tous ces jeunes ne sont pas en mal de création, ils ont aussi réalisé des nanométrages, dont la projection clôturera cette aventure magnifique.