Vendredi 21 juin à 11h au Cinéma        
Table ronde Europa Cinemas 
« Développement des publics jeunes et films européens : liaisons heureuses »
Animée par Frédéric Henry (Cinémas du Palais à Créteil).
Avec Ramiro Ledo Cordeiro (Cinéma Numax à Saint-Jacques de Compostelle – Espagne), Benoît Thimister (Les Grignoux à Liège – Belgique), Marion Thévenot (Institut Français), Pierre Dupont (Les Montreurs d’Images à Agen) et Jean-Baptiste Selliez (Europa Cinemas).

Dans un environnement numérique très dynamique, les pratiques des salles de cinéma en matière de développement des publics évoluent rapidement. La salle de cinéma n’est plus seulement un lieu de diffusion de films mais bien un lieu d’animation culturelle. Valoriser la spécificité de l’expérience cinématographique tout en accueillant un panel d’activités de plus en plus large place ces lieux au centre de la Cité et des enjeux citoyens contemporains. Hyper-connectée, la génération « Z » nous oblige à créer de nouvelles manières de sensibiliser les publics jeunes à des œuvres exigeantes et uniques qui leur apparaissent souvent comme éloignées de leurs préoccupations. Temps et hors-temps scolaire, festivals, séances dédiées, pratiques amateurs : quelles sont les stratégies innovantes pour impliquer les jeunes ? Et en quoi le cinéma européen peut-il favoriser ces échanges ?

En partant des expériences des intervenants, nous essayerons d’abord de définir ce qu’est le cinéma européen, pour ensuite mettre en avant les outils permettant de construire, aux côtés des jeunes générations, la cinéphilie européenne de demain.

Cette table ronde, ouverte aux exploitants et au public, s’inscrit dans les journées professionnelles en ouverture du Festival, en partenariat avec Europa Cinemas.

Samedi 22 juin à 18h30 au Cinéma
Débat « L’Europe dans la tourmente ? »
Animé par Marc Riglet (journaliste).
Avec Alain Vidalies (ancien ministre), Lionel Causse (Député de la deuxième circonscription des Landes), Jean Lebrun (Agrégé d’Histoire et producteur sur France Inter), Stéphane Rozès (Président de CAP et enseignant à sciences po).

Longtemps, l’Europe se construisit dans l’ignorance de ceux qu’elle rassemblait. Il n’y avait là, de la part des fondateurs, nulle mauvaise intention. Les peuples ne sont-ils pas, livrés à eux-mêmes, capables du pire ?

Puis la démocratie pointât son nez et une Assemblée élue vit le jour. Elle ne ressemblait à rien de ce que la tradition parlementaire connaissait. Pas de gauche, pas de droite, pas de majorité, pas d’opposition, mais un grand arrangement entre les deux grandes idéologies fondatrices du projet d’union européenne, celle social-démocrate et celle démocrate chrétienne. Ainsi allait, dans l’indifférence croissante des peuples, la démocratie européenne.

Les dernières élections ont tout chamboulé. Le grand arrangement d’hier est pulvérisé. Pour l’Union européenne, faut-il voir, dans cette nouvelle situation, un risque de mort ou une promesse de transfiguration ?

Dimanche 23 juin à 13h30 au Cinéma
Table ronde sur la Réalité Virtuelle
Animée par Vincent Ravalec et Gwenaëlle Clauwaert
Avec Jean Luc Soret (représente Le Cube à Issy-les-Moulineaux), Anne Bouisset (représente le Labo du Pôle Media Grand Paris).

Quelles problématiques posent un tournage à 360° dans la direction d’acteurs ?
Le découpage technique a-t-il des limites en réalité virtuelle ?